BRUSK

graffeur, peintre, dessinateur, sculpteur

Né en 1976

Cédric Kozlukn, né à Lyon en 1976, est avant tout un amoureux du dessin. Et c’est en 1991 que cet amour le mène à la rencontre du graffiti et de son univers subversif. De cette rencontre naît Brusk, un artiste polymorphe, tout à la fois graffeur, muraliste, peintre, dessinateur, sculpteur, mais surtout narrateur d’un monde à la dérive dont il sublime les souffrances et les injustices par une esthétique explosive et percutante.La créativé de Brusk n’a eu de cesse d’évoluer depuis 1991 mais il est évident que le style de l’artiste est marqué par l’emploi de deux techniques quasiment omniprésentes dans sa création : la couleur (dripping) et la déchirure qui viennent très souvent fragmenter la représentation du monde que l’artiste nous donne à voir. De cette altération du motif par déchirures et par coulures éclot une légèreté et une douceur révélatrices d’un monde dans lequel il semble alors possible de s’adoucir, de se réconcilier, de s’aimer, voire même d’espérer l’avènement d’un monde meilleur.Dès lors une ambiguïté surgit entre une forme colorée et lumineuse et un fond révolté, acide, parfois même très sombre, un propos qui dénonce les dysfonctionnements de nos sociétés modernes, une révolte intérieure qui métamorphose la laideur de ce monde en une explosion de beauté, un véritable oxymore pictural qui nous redonne espoir. Réduire l’œuvre de Brusk aux déchirures et aux coulures serait donc une erreur puisque l’artiste façonne finement un univers à la fois léger et brutal, confronte avec justesse la nature et la culture, nous pousse à appréhender la monstruosité de notre monde par un regard bienveillant qui s’affranchit de tout négativité.