LOUIS DE VERDAL

Outsider

Né en 1948

Artiste autodidacte, Louis de Verdal, à l’origine garde forestier, conserve sa passion pour le bois. C’est plus tard dans sa production qu’il se tourne également vers le métal. Des têtes ainsi que des bustes d’hommes parés d’une cravate ou encore des femmes coiffées avec un moule à gâteaux, l’artiste donne vie à ses excentriques personnages en les animant par des mouvements et des sons. 

De Verdal se définit lui-même comme un chercheur à la fois marginal et solitaire, comme un poète, sculpteur, peintre mais aussi bûcheron. Ses sculptures n’ont rien d’académique, faites de bois et de métal elles nous projettent dans un univers onirique. Il écume les casses à la recherche de matière première pour créer des totems. La production plastique qui en découle est directement inspirées de ses sculptures qu’il peint et dessine.