Esther EDOUARD

Peintre

Né en 1968

Diplômée de l’École Supérieure des Beaux-Arts de Nîmes, Esther Edouard pratique la peinture, la sculpture et nombre d’autres techniques. Sensible aux questions de formes, de couleurs et de lumières, elle développe un langage plastique où dominent la géométrie et les jeux de proportions.

La démarche artistique d’Esther Edouard découle d’une pratique régulière du « métier » de peintre et de sculpteur. La théorie et la métaphysique y trouvent peu leur place :

« Mon travail est méticuleux, complexe et repose sur des motifs géométriques, ainsi que les réalisations possibles à partir de ceux-ci. Ces motifs sont créés à partir de quadrillages me permettant de constituer un panel varié de formes géométriques plus ou moins complexes, le plus souvent symétriques. Ces motifs constituent le point de départ de ma création. A partir de ces modèles je réalise une multitude de motifs, ce qui démultiplie les associations possibles. Je pars du dessin, j’en fais des modules répétitifs, je les complexifie pour réaliser différentes expérimentations de formes et de couleurs. Par rapport à toutes ces expérimentations que j’ai faites, je me suis intéressée aux différentes œuvres d’Ellsworth Kelly, de Sol LeWitt, de François Morellet, de Daniel Buren et bien d’autres encore. »

« Trame Couleur Transparence »

« Mes motifs réalisés sur toile les plus récents sont une superposition d’un même motif. On perçoit ce motif par la superposition des couleurs qui de deux passent à trois, par jeu de transparence. Il s’agit d’une illusion de volume par superposition. Ces toiles sont en 3D, ce qui fait continuer le motif sur la tranche ; le détachant ainsi de sa seule frontalité, pour le ramener à un objet. Cette étude change la perception du motif par rapport à mes autres expérimentations. En partant ici d’un module en 2D, en le faisant sortir du mur par la toile et donnant l’illusion du volume par la couleur. »

Esther EDOUARD