GIOVANNI GALLI

Outsider

D’origine florentine, Giovanni Galli travaille un temps dans l’entreprise paternelle, comme représentant en cosmétiques et parfums. À la mort de son père, il trouve un emploi à temps partiel au département des finances de la ville de Florence, tout en étant traité pour des troubles psychologiques.Il est interné dès 1993 dans une institution psychiatrique et intègre l’année suivante l’atelier de création La Tinaia, où il se consacre au dessin.Colorées et esthétiquement proches de la bande dessinée, ses compositions représentent des femmes dénudées entourées d’engins militaires et spatiaux. Giovanni Galli figure également des scènes sadomasochistes où la femme est systématiquement dominante. Détaillés sous tous les angles, les attributs sexuels des protagonistes féminins sont l’objet de toute son attention.Giovanni Galli dessine à la mine de plomb, au crayon de couleur, et utilise parfois la technique du collage et du décalque.