CLAUDINE GOUX

Outsider

« Elle obtient le titre de docteur. Mais, après un stage d’un an en milieu hospitalier, elle abandonne sa carrière. Elle se marie en 1971 avec un psychiatre et devient mère de famille.Elle commence à peindre en 1971. Elle s’intéresse tout d’abord à l’art Nègre et à Gauguin puis traverse une période cubiste. Mais très vite, elle trouve son propre langage pictural, proche de celui de la miniature et composé d’êtres imaginaires. À cette époque, elle découvre les écrits de Jean Dubuffet avec lequel elle entretient un échange épistolaire.Elle pratique la gravure, peint à la gouache et à l’acrylique sur papier ou sur toile, mais aussi sur des supports hétéroclites tels que boites, os ou bois flottés. Elle assemble des volumes pour créer des bateaux et des totems, modèle des personnages, dessine à l’encre de Chine, réalise des triptyques dont le cadre est un prolongement pyrogravé de l’œuvre. Elle a en outre illustré un nombre considérable d’ouvrages de poésie. Son travail, fait de ciselures et de fines hachures renvoie à la mythologie et à l’histoire des religions qui la passionnent. »

​​​​​​Extrait du Musée de la Création Franche