Patrice VERMEILLE

Peintre

Né en 1968

Peintre et graveur, Patrice Vermeille vit et travaille à Montpellier où il est professeur en informatique (2D-3D) à l’école des Beaux-arts.

Il est un artiste à multiples facettes, pratiquant le dessin, la gravure, aussi bien que le tracé vectorisé sur ordinateur et se servant d’internet comme promulgateur de son art. Cet attrait de la modernité ne l’empêche pas de se référer aux œuvres anciennes, comme les deux tableaux de 1976 en hommage à l’œuvre d’Anne-Louis GIRODET : « Le Tombeau » de 1802.

Ainsi l’artiste navigue entre des préoccupations classiques : espace tracé au nombre d’or, peinture à programme ou présence du spirituel et du réel dans le tableau (référence avouée à Vassili Kandinsky). Ces préoccupations, il les matérialisent de manière moderne, c'est-à-dire qu’il utilise l’hybridation des formes, la complexité des nouveaux outils (tel que le Dessin Assisté par Ordinateur) et la force d’un dessin acéré, tranchant, qui semble définir un espace de chaos.

Vivement intéressé par les surréalistes, l’on ne peut que penser aux dessins d’André Masson en regardant les formes de Patrice Vermeille qui s’exaltent , s’étirent, sortent du cadre et retracent avec lyrisme une certaine figuration. Il y a bien ici « empilement des formes, des références et des intentions » comme l’artiste le souligne pour le tableau de Girodet. Le dessin, charpente indispensable du tableau, démontre des espaces ambigus, sans sol, ni horizon; et les paysages font appel à la transparence et à l’opacité, ou encore à l’épaisseur et à l’estompé.